Formation, Salle de classe formation continue Accueil Salle de classe formation initiale Salle de classe formation continue

Salle de classe formation continueSalle de classe formation continue

De nouvelles exigences réglementaires (Eurocodes 8) et un nouveau zonage sismique augmentant le nombre de communes concernées par la réglementation parasismique viennent de paraître et la réalisation parasismique devient un enjeu   majeur pour les différents acteurs du BTP. La prise de conscience et la prise en compte du risque sismique   par l’ensemble des acteurs de la construction et de l’aménagement sont des préalables nécessaires à toute construction parasismique, or peu de professionnels sont actuellement formés dans ce domaine. Il s’agit donc de sensibiliser l’ensemble des acteurs de l’aménagement et de la construction pour qu’ils prennent en considération le risque sismique   dans chaque étape du projet.

En parallèle de la formation initiale, la formation continue a pour objectif de donner aux acteurs de la construction en zone sismique un complément de formation leur permettant d’assumer leurs responsabilités du point de vue de la sécurité des personnes et des biens.

Voici un petit tour d’horizon des formations continues existantes ainsi que des outils pédagogiques mis en place dans le cadre du Plan Séisme   pour ce type de formation :

  • Formation des agents des services de l’Etat : La DGHUC a mis en place en 2008 et 2009 plusieurs sessions d’une formation intitulée Introduction à la prise en compte du risque sismique   dans les constructions, notamment dans les CIFP? d’Aix-en-Provence, de Toulouse et de Rouen, à destination des agents travaillant dans les groupes construction des CETE?, dans les cellules risques ou constructions des DDT? et des DREAL?, etc. Les objectifs de cette formation sont d’inculquer une culture de base sur le risque sismique   dans les constructions, afin de pouvoir contribuer au déploiement de la nouvelle réglementation parasismique auprès des professionnels de la construction.
    L’IFORE? propose également depuis 2006 une formation intitulée Risque sismique - Mieux connaître le risque sismique et en améliorer la prise en compte dans les PPRN. Cette formation s’adresse aux agents de l’Etat en poste dans des services risques au sein des DREAL, CETE, préfectures et services de la protection civile ou de la gendarmerie. Elle permet d’appréhender les composantes du risque sismique   pour être en mesure de réagir aux études présentées par les bureaux d’étude, d’appréhender le contexte législatif et réglementaire, d’identifier les zones à enjeu   nécessitant l’élaboration d’un PPR? sismique et d’utiliser les outils et les compétences nécessaires à l’élaboration d’un PPR sismique.
  • Professionnels du bâtiment : La DHUP et les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau (GAIA?) ont monté une formation sensibilisation à la construction parasismique à destination des professionnels du bâtiment et plus particulièrement des artisans. Testée en Région Rhône-Alpes en 2009, cette formation de deux jours est axée sur les aspects pratiques de la construction, avec une partie « connaissance du contexte » limitée à l’essentiel.
    Un cycle de formation « Construire et Concevoir Parasismique » a également été proposé en Rhône-Alpes en 2009 par le Pôle Grenoblois Risques Naturels, la fédération Vulnérabilité   Ouvrages (VOR), Grenoble INP, l’INSA de Lyon et l’Université Joseph Fourier. Ce cycle de quatre sessions de deux jours, à destination des maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvre, architectes, agents des collectivités locales, concepteurs et ingénieurs de bureaux d’étude, proposait un stage de base sur les fondamentaux du génie parasismique et 3 stages spécialisé sur la construction en acier et béton, la construction en béton ou en maçonnerie et la géotechnique et dynamique des sols.
  • Architectes : Une session d’information des Architectes conseillers des CAUE? a été organisée par les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau (GAIA) en mars 2008. La journée d’information s’articulait autour des notions d’aléa et de risque sismique   en Rhône-Alpes, de l’évolution du cadre réglementaire, des acteurs du risque et de la conception et la construction parasismique.
    L’Ecole Nationale Supérieure des Architectes de Lyon (ENSAL?) et les GAIA ont également monté une formation continue Conception et construction parasismique de 50 heures à destination des architectes, ingénieurs et aménageurs intervenant sur l’espace public et l’environnement bâti. Cette formation aborde l’aléa, les effets des séismes, la dynamique des structures, le comportement des bâtiments et facteurs de résistance, la construction architecturale mais également la construction par matériau, le diagnostic, le renforcement et le rôle des acteurs.
  • Diplôme Propre aux Ecoles d’Architecture (DPEA?) : A la demande des architectes antillais, une formation de 3e cycle décentralisée aux Antilles en Architecture parasismique a été mise en place en 1999. Le DPEA est délivré par l’Ecole d’Architecture de Marseille-Lumigny à l’issue d’une formation de 25 jours. L’accès à cette formation se fait sur demande, la priorité étant accordée aux Architectes affiliés à l’Ordre, aux Ingénieurs BET et des Bureaux de Contrôle, aux Maîtres d’ouvrage professionnels des services territoriaux et des sociétés d’économie mixte (SEM) en particulier les architectes, ingénieurs et techniciens supérieurs justifiant de leur expérience, cadres de pompiers, géologues et géotechniciens confirmés. Suivre cette formation permet notamment aux architectes de pouvoir figurer sur la liste d’aptitude des personnes qualifiées en conception parasismique aux Antilles.
  • Formations spécifiques aux Antilles : La DDE? Martinique a organisé depuis 2004 des formations en génie parasismique destinées aux techniciens, artisans-maçons ou architectes. Les supports de cours, adaptés en fonction du public visé abordent les phases de conception et de construction, ainsi que des éléments de sismologie   appliquée.
    En Guadeloupe, la DDE et la DREAL ont mené des formations aux règles Eurocode 8 pour les concepteurs et bureaux d’étude et à la construction parasismique des maisons individuelles pour les artisans, les conducteurs de travaux et chefs de chantier.
  • Mastère Pro GER à l’UIJF Grenoble : L’objectif de ce master est d’apporter les compétences nécessaires pour devenir cadre technique dans les domaines de la géologie, de la géophysique appliquée et de l’aménagement du territoire. Il intègre désormais le risque sismique   dans son module sur les risques naturels en abordant aussi bien les aspects techniques que législatifs.
  • Mastère « Gestion des Risques sur les Territoires » à l’EISTI : L’Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l’Information (EISTI) propose un mastère spécialisé à destination des agents de collectivités territoriales et de services déconcentrés de l’Etat dans le but de former des Risk Managers en mesure d’assister les Maires et les Préfets afin de mieux gérer et animer leur politique de gestion des risques sur les Communes, les Départements et les Régions. Le module risques naturels du programme de ce mastère inclut notamment le risque sismique  .
  • Autres formations :
    • Ponts Formation propose depuis 2006 dans le cadre de son cycle Prévention et gestion des risques naturels, un module sur l’élaboration des PPR sismiques. Cette formation s’adresse aux élus et professionnels des services techniques des collectivités locales et des EPCI?, des professionnels des services de l’Etat, des bureaux d’étude, aménageurs publics et privés, des professionnels du bâtiment et de l’aménagement urbain, des assureurs, géomètres et notaires. Elle permet d’identifier les dispositions réglementaires et le cadre d’élaboration des PPRS?, de reconnaître les zones de vulnérabilité   et appliquer les règles qui s’imposent en matière d’aménagement et de construction, de s’entourer des compétences techniques nécessaires pour l’élaboration du PPRS et de maîtriser les procédures et les méthodes de travail pour l’élaboration d’un PPRS.
    • Ponts Formation propose également deux formations à l’Eurocode 8 Calcul des structures pour leur résistance aux séismes appliquées aux bâtiments et aux ouvrages d’art. Elles abordent respectivement les bases pour la conception et le dimensionnement des bâtiments et des structures d’ouvrage d’art pour leur résistance aux séismes. Ces formations s’adressent aux ingénieurs et techniciens supérieurs, aux projeteurs et vérificateurs chargés de la conception et du calcul des structures de bâtiment et de génie civil au sein de la maîtrise d’œuvre, des bureaux d’étude, de contrôle et des entreprises. Elles permettent de comprendre le fondement et les principes de base de l’Eurocode 8, d’identifier les évolutions par rapport aux règles actuelles PS92, de maîtriser les approches nouvelles d’analyse et de vérification, de mesurer les conséquences pratiques à partir d’exemples d’application dans les domaines du bâtiment et des ouvrages d’art et d’intégrer ces nouvelles méthodes dans leurs projets.
    • BRGM? Formations propose également une série de formations sur le risque sismique : Le risque sismique   et les installations industrielles, Le risque sismique   dans les bâtiments dits à risque normal, Mieux connaître le risque sismique   et en améliorer sa prise en compte dans les PPRN? et CYBERQUAKE : logiciel de calcul de la réponse sismique des sols. Ces formations s’adressent principalement aux agents de la fonction publique qui ont à suivre ou examiner la prise en compte du risque sismique   dans les installations industrielles de leur région, la politique de prévention du risque sismique   de leur région et département (Préfecture, DREAL, DDT, services de la protection civile, de la gendarmerie, …). Certaines concernent également les élus et techniciens des collectivités, les architectes et les bureaux d’étude. La dernière formation est plus spécifiquement adressée aux ingénieurs sismologues et géotechniciens. Ces formations traitent de l’aléa sismique  , de la vulnérabilité   aux séismes et de la prise en compte du risque sismique   dans la réglementation des installations industrielles et dans la construction des bâtiments à « risque normal », des règles de construction parasismique Eurocode 8 et de leur application et du guide de réalisation du PPRN sismique.

Bibliothèque