Lettre du Plan Séisme, Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2020

Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2020Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2020

Sommaire
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Sismo Actualités - Séisme du Teil, un an déjà

- Sismicité récente

- Enregistrement des répliques de la crise sismique de Navarre

- Le chiffre : 150

Sismo Dossier Sismicité non tectonique : Quand la surface s’en mêle
Pour finir… - Allô la FAQ ?

- QUEZACO ? : Asthénosphère

Actualités

Séisme   du Teil, un an déjà
Le 11 novembre 2019, peu avant midi, survenait le long de la vallée du Rhône, à la lisière entre Ardèche et Drôme, le plus important séisme   enregistré en France métropolitaine depuis près de 25 ans et le séisme   d’Epagny de 1996. De magnitude   Mw 4.9, ce séisme   - dit « du Teil » - a atteint une intensité épicentrale de VIII, et a causé d’importants dégâts, faisant de lui le séisme   le plus destructeur depuis le séisme   d’Arette survenu en 1967 dans les Pyrénées…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Sismicité   récente
Saint-martin : Un séisme   de magnitude   4.3 s’est produit au nord de l’arc Antillais à 17 km au large de Saint-Martin le 12 novembre, à 16h35 heure locale. L’épicentre a été localisé à 100 km de profondeur et a été ressenti par une dizaine de personnes sur l’île, selon le BCSF?.
Mayotte : Le 10 novembre 2020, un séisme   de magnitude   5.3 a secoué l’île de Mayotte à 12h19, heure locale. Selon le REVOSIMA, l’épicentre a été localisé à 22 km à l’est de Dzaoudzi, en mer, et à 44km de profondeur…
Turquie : Le 30 octobre dernier, un séisme   de magnitude   7 a frappé en pleine mer Egée, au nord-est de l’île de Samos en Grèce à 13h51 (heure locale). Selon l’Institut de d’études géologiques des États-Unis (USGS?), l’épicentre de ce séisme   est localisé à 20 km de profondeur et à 15km des côtes de Samos sur une faille   normale…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Activation du protocole POSCRISC pour l’enregistrement des répliques   de la crise sismique de Navarre
Au petit matin du 1er octobre 2020, se sont produits 3 séismes de magnitudes Mw 4.5, 4 et 4.4, près de Pampelune, en Espagne, qui ont été largement perçus dans leur zone épicentrale et plus largement dans toute la zone pyrénéenne. Ces tremblements de terre font partie d’une séquence sismique qui a débuté le 19 août dernier (IGN). Les caractéristiques de ces séismes (magnitude   et impact sur la population) ont conduit à la première activation du protocole d’intervention postsismique pyrénéen, pour l’enregistrement des répliques  . …
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Le chiffre : 150
C‘est le montant, en million d’euros, estimé des dommages assurés causé par le séisme   du Teil en novembre 2019 selon la CCR.
Retour au sommaire

Dossier Sismicité   non tectonique : Quand la surface s’en mêle
Les scientifiques ont, depuis une vingtaine d’années, identifié plusieurs phénomènes naturels susceptibles de se superposer aux contraintes de la tectonique pour déformer la croûte   terrestre et ainsi participer à la sismicité  . Les conséquences des cycles glaciaires et de l’érosion sont étudiées avec attention. Grâce aux satellites et à la géodésie spatiale, on commence à mieux mesurer les effets de ces phénomènes complémentaires afin de les intégrer dans l’évaluation de l’aléa sismique  .
Le clin d'oeil d'Eric Appéré
> Lire le dossier complet
Retour au sommaire

Pour finir…

Allô la FAQ
Dans quelle mesure l’homme contribue-t-il au risque sismique ?
La contribution de l’homme au phénomène des séismes à proprement parlé est quasiment nulle, à l’exception de quelques cas spécifiques de sismicité   induite qui concernent généralement des événements de faible magnitude  . En revanche, l’homme contribue bien au risque sismique   (combinaison de l’aléa et de la vulnérabilité   des enjeux) en exposant des enjeux plus ou moins importants et vulnérables dans les zones sismiquement actives.
Plus de questions-réponses dans la FAQ du Plan Séisme
Retour au sommaire

QUEZACO ?
Asthénosphère  
Le manteau terrestre est la couche intermédiaire entre le noyau et la croûte   terrestre. La partie supérieure du manteau se décompose en deux régions : La lithosphère   correspond à la croûte   terrestre associée à la partie externe du manteau suffisamment « froide » pour avoir un comportement rigide et « cassant ».
> Lire l’article complet
Plus de définitions dans le glossaire du Plan Séisme
Retour au sommaire