Lettre du Plan Séisme, Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2019

Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2019Lettre du Plan Séisme - 4e trimestre 2019

Sommaire
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Sismo Actualités - Séisme Ardèche

- Sismicité récente

- Formation GIM

- Démarche régionale Auvergne-Rhône-Alpes

- Infolettres Plan Séisme dans un livre

- Le chiffre : 600

Sismo Dossier Séismes et volcans
Pour finir… - Ça s’est passé par chez vous : colloque national AFPS (Strasbourg)

- Allô la FAQ ?

- QUEZACO ? : Résilience

Actualités Séisme   ardéchois du 11 novembre 2019
Le 11 novembre 2019, à 11h52, les départements de l’Ardèche et de la Drôme ont été secoués par un violent séisme  . Estimée autour de 5, la magnitude  * de ce séisme   apparaît exceptionnelle au regard notamment de la sismicité   historique dans cette zone…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Sismicité   récente
Séisme   de Strasbourg : Un séisme   de magnitude   Ml=3,1 s’est produit dans la région de Strasbourg le 12 novembre. Une secousse de magnitude   2.6 s’est également produite le lendemain et plusieurs évènements sismiques, dont certains de magnitude   supérieure à 2, ont été localisés à faible profondeur au nord de Strasbourg par le BCSF?-RéNaSS?. L’évènement le plus important, de magnitude   Mlv=3.1 et ressenti par la population, a eu lieu à 14h38 heure locale…
Séisme   en Albanie : Le 21 septembre 2019 à 14h04, un violent séisme   s’est produit en Albanie. Son épicentre se situe sur la côte ouest du pays, à 6 km au nord de Dürres et il a été ressenti jusqu’à la capitale, Tirana, à 250 km de là. La magnitude   a été établie par l’USGS? à Mw=5,6…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Formation GIM-Antilles
Le Groupe d’Intervention Macrosisimique (GIM), piloté par le Bureau central de Sismologie   Français, a tenu une formation les 21 et 22 novembre 2019 en Guadeloupe. Le stage avait pour but de former des inspecteurs pour réaliser des enquêtes de terrain. Le GIM a pour mission l’établissement des intensités macrosismiques (sévérité de la secousse au sol) dans un délais court après la survenance d’un tremblement de terre   ayant produit des dégâts en France.
Retour au sommaire

Démarche régionale sismique en Auvergne-Rhône-Alpes
En 2018, la DREAL? ARA a relancé une dynamique autour de la prévention du risque sismique   via un travail de sensibilisation et de diagnostic régional. La fin d’année 2019 a vu l’aboutissement du diagnostic territorial, qui donne une connaissance plus précise de la vulnérabilité   du territoire aux séismes et des démarches engagées ces dernières années…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Les dossiers de l’infolettre rassemblés dans un livre
Au fil des années, ce sont des dizaines de dossiers thématiques qui ont été rédigés et publiés dans les infolettres trimestrielles du Plan Séisme  . Un livre qui valorise ce travail de long court vient de paraitre, il reprend et complète un certain nombre de sujets déjà abordés dans ces infolettres. Il est intitulé « Le séisme   sous toutes ses coutures », et est paru aux éditions l’Harmattan. L’auteur est Samuel Auclair, qui contribue à l’écriture des dossiers de La lettre du Plan Séisme   depuis sa création, et l’illustrateur est Eric Appéré, qui illustre les dossiers depuis 2013.
Retour au sommaire

Le chiffre : 600
C’est le nombre de diagnostics réalisés par les 39 inspecteurs mobilisés dans le cadre du dispositif urgence déployé par l’AFPS? suite au séisme   du Teil.
Retour au sommaire

Dossier Réduction de la vulnérabilité   des ouvrages : des mesures ciblées peuvent sauver de nombreuses vies
La grande majorité des séismes sont provoqués par les mouvements des plaques tectoniques. D’autres le sont par des phénomènes souterrains et notamment le plus impressionnant d’entre eux : l’activité volcanique. Ces tremblements de volcans sont le plus souvent de faibles intensités. Ils sont en revanche de précieux indicateurs des changements en cours sous la surface et peuvent être des signes précurseurs d’éruption.…
Le clin d'oeil d'Eric Appéré
> Lire le dossier complet
Retour au sommaire

Pour finir… Ça s’est passé par chez vous
Colloque AFPS’19 (Strasbourg)

Du 24 au 27 septembre 2019, l’AFPS a organisé à Strasbourg, en association avec l’École et observatoire des sciences de la Terre de l’Université de Strasbourg, la 10e édition de son colloque national intitulée « La société face au risque sismique   : connaissance, protection et gestion de crise ». Cette conférence, qui se tient tous les quatre ans, a été la première à se tenir en dehors de la région parisienne. Environ 200 personnes y ont participé pour environ 210 présentations scientifiques réparties en 3 thèmes : sciences de la terre, sciences de l’ingénieur, et prévention, risques sismiques, gestion des crises et société. Plusieurs prix ont été décernés : le prix Jacques Betbeder-Matibet, le prix AFPS, les prix architecture en zone sismique et les prix du meilleur poster. De nombreux événements et activités ont été également été proposés au grand public et au public scolaire : ciné-débat, démonstrations de sauvetage déblaiement par les SDIS? 67 et 88, espace pédagogique au cœur de la conférence, visite du musée de la sismologie  , de l’observatoire sismologique.


Retour au sommaire

Allô la FAQ
En cas de séisme, qui s’occupe de coordonner les secours ?
Au niveau communal, c’est le maire, détenteur des pouvoirs de police, qui a la charge d’assurer la sécurité de la population dans les conditions fixées par le code général des collectivités territoriales. A cette fin, il prend les dispositions lui permettant de gérer la crise et peut, si nécessaire, faire appel au préfet représentant de l’État dans le département. Lorsque l’ampleur de la catastrophe dépasse les capacités d’une commune, différents niveaux de la protection civile peuvent être activés (département, zone de défense, Etat, Europe).
Plus de questions-réponses dans la FAQ du Plan Séisme
Retour au sommaire

QUEZACO ?
Résilience
Le terme de résilience vient du latin « Resilio » qui signifie rebondir. La résilience est un concept d’origine physique, transféré en sciences sociales, notamment en psychologie et en économie, après un détour par l’écologie. Lors de ces transferts entre les sciences, le concept se diversifie et sa nature intégratrice le rend particulièrement intéressant pour la question des risques. Appliquée aux systèmes anthropiques, la résilience urbaine s’exprime ainsi selon des dimensions multiples (dimensions techniques, organisationnelles, politiques, sociales ou encore économiques). Elle désigne la capacité d’un système urbain à « maintenir ou à retourner rapidement aux fonctions désirées face à une perturbation, à s’adapter au changement, et de transformer rapidement les systèmes qui limitent la capacité d’adaptation actuelle ou future ».

Dans le domaine des risques naturels, la résilience des territoires et des populations est particulièrement recherchée. Elle regroupe l’ensemble des caractéristiques physiques, techniques et organisationnelles qui contribuent à une récupération rapide après une catastrophe, voire au rebond dans une démarche de progrès par rapport à la situation précédant la crise.
Plus de définitions dans le glossaire du Plan Séisme
Retour au sommaire