Lettre du Plan Séisme, Lettre du Plan Séisme - 2e trimestre 2019

Lettre du Plan Séisme - 2e trimestre 2019Lettre du Plan Séisme - 2e trimestre 2019

Sommaire
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Texte intégral de la Lettre du Plan Séisme au format pdf.
Sismo Actualités - Mayotte – une mobilisation exceptionnelle

- Sismicité récente

- Lancement de la démarche régionale sismique en Auvergne Rhône-Alpes

- Colloque 2019 de l’AFPS

- Le chiffre : 10

Sismo Dossier Réduction de la vulnérabilité des ouvrages
Pour finir… - Ça s’est passé par chez vous : Journées Japonaises (Guadeloupe)

- Allô la FAQ ?

- QUEZACO ? : Contreventement

Actualités Mayotte – une mobilisation exceptionnelle
Depuis le 10 mai 2018, plus de 1 800 séismes de magnitude   supérieure à 3.5 ont été recensés, dont la plus forte secousse jamais enregistrée dans la zone des Comores. L’étude des différentes hypothèses et observations suggérait la présence d’un phénomène géologique intégrant une séquence sismique et un épisode volcanique. La mission marine réalisée en mai à bord du navire d’observation Marion Dufresne a permis d’observer un cône volcanique apparu pendant la durée de l’essaim…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Sismicité   récente
Séisme   du 21 juin 2019 à Bressuire (région d’Angers – Cholet) : Le séisme   s’est produit le 21 juin 219 à 8h50 locale, entre Angers et Cholet, la commune la plus proche de l’épicentre étant Vihiers. Il a été largement ressenti dans tout le Grand-Ouest, comme le montrent les témoignages recensés sur le site France Séisme  . Des répliques   assez importantes ont été ressenties dans l’heure qui a suivi la secousse principale (notamment 8h59 et 9h29 heure locale). Le séisme   était sans doute assez profond ce qui expliquerait les intensités relativement faibles relevées à l’épicentre et la zone de perception très large…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Lancement de la démarche régionale sismique en Auvergne Rhône-Alpes
La région Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région métropolitaine française en termes d’exposition au risque sismique   avec des niveaux d’aléa très variables. Les territoires Alpins et le Puy-de-Dôme sont parmi les plus exposés avec des niveaux d’aléa qualifiés de modéré à moyen.
La DREAL? a amorcé une nouvelle dynamique sur ce sujet avec l’organisation, en 2018, de deux séminaires sur le thème de la « prise en compte du risque sismique   dans les constructions » (Chambéry le 21 juin et Clermont-Ferrand le 27 juin). Suite à ces séminaires ayant réuni une centaine de participants, la DREAL engage, en 2019, une démarche régionale (2019-2021) pour la prévention du risque sismique   avec le BRGM?. Cette démarche s’inscrit dans le Cadre d’Actions pour la Prévention du Risque Sismique   (CAPRIS) en définissant sur la base d’un diagnostic partagé des plans d’actions territoriaux État-Collectivité…
> Lire l’article complet
Retour au sommaire

Colloque 2019 de l’AFPS?
L’AFPS, en association avec l’École et observatoire des sciences de la terre (EOST?), organise du 24 au 27 septembre prochain son dixième Colloque National, à Strasbourg.
Le Colloque AFPS’19 s’intitule "La société face au risque sismique   : connaissance, protection et gestion de crise". Ouvert à tous, il favorise les échanges entre les différents acteurs concernés par le risque sismique   : pouvoirs publics, sécurité civile, assureurs, chercheurs, architectes, ingénieurs …
L’AFPS consacrera un espace à l’attention du grand public, qui sera dédié à la sensibilisation au risque sismique   et à la diffusion des savoirs.
Retour au sommaire

Le chiffre : 10
C’est le nombre de colloques que l’AFPS a organisé. Ces manifestations importantes pour la communauté se tiennent une fois tous les 4 ans.
Retour au sommaire

Dossier Réduction de la vulnérabilité   des ouvrages : des mesures ciblées peuvent sauver de nombreuses vies
Les ondes sismiques ne sont pas en elles-mêmes dangereuses pour l’Homme. En zone habitée, le risque provient principalement de l’effondrement des ouvrages. Réduire la vulnérabilité   des bâtiments est donc un enjeu   majeur mais semble dans bien des cas un projet complexe, en particulier dans les centres anciens. Pourtant quelques actions d’ampleur mais ciblées, associées à des aménagements simples, peuvent épargner de nombreuses vies en cas de catastrophe. En France, quelques plans de prévention locaux ouvrent la voie…
Le renforcement parasismique vu par Eric Appéré
> Lire le dossier complet
Retour au sommaire

Pour finir… Ça s’est passé par chez vous
Journées Japonaises (Guadeloupe)

La préfecture de Guadeloupe a organisé les 3 et 4 juin, la première édition des « Journées japonaises » : deux jours de sensibilisation du grand public et de concertation entre acteurs de la gestion de crises face aux risques telluriques (séisme  , tsunami  , volcan) Le programme comprenait notamment trois ateliers thématiques à destinations des acteurs de la gestion de crise, des exercices d’évacuation sismique et volcanique et une conférence public sur l’évolution de la connaissance scientifique sur la Soufrière depuis 1976.

Retour au sommaire

Allô la FAQ
La réglementation parasismique s’applique-t-elle aux bâtiments existants ?

Oui, dans certains cas :

  • dans le cas de travaux modifiant de façon significative le comportement de la structure,
  • en cas d’extension sans joint, l’ensemble doit faire l’objet de l’étude et, par suite, être renforcé,
  • lorsqu’un PPRS? approuvé le prévoit, des mesures de réduction de la vulnérabilité   peuvent être imposées.
    Dans le cas général, le renforcement parasismique est une démarche volontaire. La norme Eurocode 8 partie 3 dédiée au renforcement de l’existant fournit un cadre méthodologique aux études de conception des mesures de renforcement…
> Lire la réponse complète
Plus de questions-réponses dans la FAQ du Plan Séisme
Retour au sommaire

QUEZACO ?
Contreventement

C’est un élément de la structure qui s’oppose à sa déformation. Les ondes sismiques mettent en mouvement le sol sur lequel un bâtiment et fondé. En réaction, la structure du bâtiment tend à se déformer et sous l’effet de l’inertie, subit des efforts. Les murs, le plancher et la toiture constituent les principaux systèmes de contreventement d’un bâtiment courant, limitant les déformations provoquées par le séisme  . Assurer un contreventement adapté du bâtiment est un des moyens principaux pour prévenir son risque d’effondrement, donc réduire sa vulnérabilité  .

Plus de définitions dans le glossaire du Plan Séisme
Retour au sommaire